Accueil › Où manger ?

Les traditions gourmandes

Notre région regorge de traditions et la gastronomie n'échappe pas à cette règle ! Des saveurs gourmandes uniques à réaliser vous-même ou à découvrir chez nos restaurateurs.

Les Rousquilles

La spécialité d'Amélie-les-Bains Palalda

La Rousquille est un delicieux biscuit moelleux aromatisé au citron et enrobé d'un glaçage au sucre. Une confusion sur le lieu de naissance de ce biscuit peut encore exister, mais c'est bien à Amélie-les-Bains que Marius Séguela a créé la Rousquille en 1810. Aujourd'hui encore sa recette est un secret qui se transmet de génération en génération.

Retrouvez la veritable Rousquille fondante à la Pâtisserie Perez-Aubert !

Le Touron
Une confiserie de noël populaire en catalogne
Le Touron est une confiserie sucrée comparable à du nougat plus ou moins tendre. Il se compose d’amandes, de noisettes mélangées à du miel ou du sucre.
Il existe de nombreuses variantes de cette spécialité dans le pourtour méditerranéen mais les Tourons de la Catalogne nord sont blancs avec une pâte coulante et moelleuse.
Cette sucrerie est fortement populaire durant les périodes de Noël dans les familles catalanes.
Retrouvez le Touron à la pâtisserie Perez Aubert à Amélie-les-bains !
 
Touron Catalan
Ingrédients
 
250 grammes de sucre
250 grammes de miel blanc
250 grammes d'amandes
250 grammes de noisettes
5 blancs d'œufs
Feuille de pain azime
Cannelle en poudre
  1.  Ébouillanter les amandes, les éplucher et les faire frire au four. Faire frire aussi les noisettes dans une poêle et enlever la peau. Moudre et écraser dans un mortier les amandes et les noisettes.
  2. Battre les blancs en neige et les mélanger avec les amandes et les noisettes. Mettre dans une casserole le miel et le sucre, porter à ébullition et ajouter la préparation antérieure et saupoudrez avec la cannelle.
  3. Remuer environ 10 minutes. Retirer et verser la pâte dans des moules fourrés avec du pain azime. Laisser durcir.
 
 
La crème Catalane 
Un dessert traditionnel connu de tous 
La crème catalane ou créma cremada est un dessert typique de notre région, autrefois nommée « Crema de San Jose », il était de coutume de la déguster le jour de la Saint Joseph, le 19 mars à la veille du printemps.
Ce dessert est servi dans un ramequin en terre cuite et un fer est traditionnellement utilisé pour brûler le dessus.
Réalisez vous-même votre crème catalane en vous procurant le ramequin traditionnel à
Ou retrouvez ce dessert dans les restaurants d’Amélie-les-Bains Palalda !
 
Crème Catalane
Ingrédients
 
1 litre de lait 
8 œufs 
75 grammes de sucre 
50 grammes de maïzena 
1 zeste de citron
1 peau d’orange 
1 bâton de cannelle
1 pincée de sel
3 cuillères à soupe de cassonade pour le caramel 
 
  1. Faire bouillir le lait avec le bâton de cannelle et la peau d’orange
  2. Dans un récipient, mélanger les jaunes d’œufs avec le sucre, le zeste de citron râpé et la maïzena jusqu’à ce que le mélange blanchisse et ajouter le lait bouillant.
  3. Remettre la casserole sur le feu, et faire cuire la crème tout en remuant jusqu’à ce qu’elle épaississe. Arrêter la cuisson. 
  4. Verser la crème dans des ramequins et laisser refroidir.
  5. Verser la cassonade sur la crème et faire caraméliser l’aide d’un fer chauffé au feu.

 

Les Bunyetes

Une spécialité typique du Roussillon
Les Bunyetes ou bougnettes sont des beignets légers, craquants et parfumés qui se dégustent généralement durant les fêtes de Pâques.
Leur confection est, pour certains catalans, une tradition et l’occasion de passer une journée en famille, la recette est souvent transmise de génération en génération.
Durant la période de pâques retrouvez cette spécialité à la pâtisserie Perez-Aubert et dans les boulangeries de la ville !
 
Bunyetes
Ingrédients (80 à 100 Bunyetes)
 
- pour la pâte 
12 œufs 
1,5 kilo de farine
250 grammes de beurre ramolli
65 grammes de levure de bière fraîche 
1 verre d’eau tiède
1 verre à liqueur d’eau de fleur d’oranger ou de rhum
Les zestes râpés de 12 citrons 
1 grosse cuillère à soupe de saindoux (facultatif) 
1 cuillère à café de sel 
 
- Pour la cuisson 
500 grammes de sucre pour saupoudrer 
2 à 3 litres d’huile pour la friture 
 
Préparation de la pâte (à faire la veille ou le matin)
  1. Délayer la levure avec un verre d’eau tiède. Ramollir le beurre et le Saindoux à la fourchette. Battre les œufs en omelette.
  2. Verser la farine dans un saladier et creuser un puits. Mettre le reste des ingrédients au centre. Travailler lentement et longuement cette pâte de manière à ce qu’elle devienne jaune-or et de consistance lisse et souple (elle ne doit pas coller aux doigts). 
  3. L’envelopper dans un torchon propre fariné et laisser reposer jusqu’au soir ou au lendemain. Elle doit quadrupler de volume.
 
Cuisson
  1. Faire chauffer à feu moyen l’huile placée dans une friture sans panier.
  2. Prendre avec précaution une petite boule de pâte et l’étirer jusqu’à l’obtenir d’un cercle régulier, le plus fin possible.
  3. Le jeter dans l’huile très chaude et le retourner jusqu’à ce qu’il devienne blond doré. L’égoutter et le déposer dans un plat. Saupoudrer de sucre.
 
Le bras de gitan 
Le gâteau roulé des Pyrénées-Orientales
Le bras de gitan est un gâteau roulé à la crème pâtissière et entouré d'une génoise parfumée.
L'origine du nom de cette pâtisserie provient de sa forme cylindrique qui évoque un avant-bras.
Il porte le nom de bras de gitan, car cette communauté est fortement représentée en Pays Catalan. L'histoire raconte qu'au XIXème siècle, des chaudronniers, souvent d'origine gitane offraient leurs services aux pâtisseries.
Pour les remercier, les pâtissiers offraient les roulés invendus du jour, les gitans repartaient donc avec les roulés dans les bras d'où le nom de bras de gitan.
Dégustez cette spécialité à la pâtisserie Perez-Aubert et dans les boulangeries de la ville !
 
Bras de Gitan
Ingrédients :
 
- Pour la crème
50 centilitres de lait
125 grammes de sucre
60 grammes de farine
4 jaunes d'oeufs
20 grammes de beurre
1 gousse de vanille 
1 cuillère à soupe de rhum
Ecorces d'oranges confites
 
- Pour la génoise 
4 oeufs
125 grammes de sucre
125 grammes de farine
1/2 citron
1 gousse de vanille 
sucre glace
 
Préparation de la crème 
  1. Faire chauffer le lait dans une casserole avec la gousse de vanille fendue en deux et les graines extraites de vanille
  2. Blanchir les jaunes  d’œufs avec le sucre dans un autre bol.
  3. Ajouter la farine et bien mélanger.
  4. Verser le lait bouillant dans la préparation. Remuer au fouet.
  5. Faire cuire la crème à feu doux, en remuant, jusqu’à ébullition.
  6. Sortir du feu, battre la crème pour l’alléger et y ajouter le beurre.
  7. Ajouter le rhum et les écorces d’oranges confites.
  8. Laisser refroidir.
 
Préparation de la génoise
  1. Séparer les jaunes des blancs d’œufs.
  2. Blanchir les jaunes d’oeufs avec  le sucre et le zeste d’un demi-citron.
  3. Monter les blancs en neige avec une pincée de sel.
  4. Incorporer délicatement les blancs au mélange de jaunes d’oeufs et sucre.
  5. Ajouter délicatement et progressivement la farine tamisée jusqu’à obtenir un mélange homogène.
  6. Déposer sur une plaque de pâtisserie munie de papier sulfurisé.
  7. Préchauffer le four à 200°C . Enfourner durant 7 à 8 minutes.
  8. Démouler le biscuit sur un linge humide.
 
Assemblage 
  1. Étaler la crème sur le biscuit. Rouler le biscuit délicatement. Saupoudrer de sucre glace. Laisser refroidir.
 
Le pa d'ous
Le flan catalan
Littéralement pas d'ous signifie le pain d'oeufs, sa recette est simple, des oeufs, du lait, du sucre, une gousse de vanille et c'est tout ! 
Ce flan catalan est le dessert parfait pour des repas en famille.
 
Pa d'ous
Ingredients
 
1 litre de lait 
125 grammes de sucre
80 grammes de sucre pour le moule 
6 oeufs 
Une gousse de vanille 
 
  1. Faire préchauffer le four thermostat 6 (180°). Faire bouillir le lait et le sucre. Battre les œufs et y verser le lait en fouettant vivement. Ajouter la gousse de vanille.
  2. Caraméliser le moule y verser le mélange lait et oeufs. Mettre dans le bas du four au bain-marie durant 45 minutes.
  3. Laisser refroidir avant de démouler.
 
 
L'ouillade
Le plat d'hiver catalan 
L'Ouillade est un plat d'hiver typiquement catalan, composé de viandes et de légumes cuits de manière mijotée dans une grande marmite.
Retrouvez ce plat sur demande au Café du Sport à Palalda ! 
 
Ouillade
Ingrédients
 
Couenne de jambon sec
1 jarret de porc demi-sel
2 oreilles de porc
1 pied de porc
1 queue de porc
200 grammes de chair à saucisse
1 chou vert
100 grammes d'haricots secs
6 grosses pommes de terre
1 gros oignon
Sel, poivre
1 oeuf
1 cuillère à café de persillade
 
  1. Dans un gros faitout, mettre les haricots secs dans 3 litres d'eau et porter à ébullition.
  2. Ajouter la viande et la couenne. Laisser cuire 3 heures
  3. Pendant ce temps, mélanger la chair à saucisse avec l'oeuf entier et la persillade, faire avec cette farce, 2 à 3 boudins que vous roulez dans la farine.
  4. Nettoyer le chou, le couper en laniéres. Eplucher les pommes de terres, les couper en 4, peler l'oignon, laissez-le entier.
  5. Au bout des 3 heures de cuisson de la viande, ajouter les légumes et, au bout d'1 heure de plus de cuisson, ajouter les farces et laisser cuire 1/2 heure. Servir chaud.
 
Les Boles de picolat
Le plat populaire du Roussillon
Ce plat à base de boulettes de viandes hachées dans une sauce épicée est généralement servi l'hiver. C'est une des spécialités incontournable du pays Catalan ! 
 
Dégustez cette spécialités dans les restaurants de la ville mais aussi à emporter
chez le traiteur Paret
 
Ingrédients
 
400 grammes de hachis de boeuf
400 grammes de chair à saucisse
3 gousses d’ail
2 oeufs
150 grammes de ventrèche (petit salé) coupée en dés
1 gros oignon haché
2 cuillères de coulis de tomate
200 grammes d’olives vertes dénoyautées
50 grammes de cèpes secs
Sel et poivre
 
  1. Dans un saladier, mélanger la chair à saucisse, le hachis de boeuf, l’ail haché, et les oeufs. Assaisonner de sel et de poivre et bien malaxer le tout.
  2. Faire des boulettes avec ce mélange, les rouler dans la farine et les faire revenir dans de l’huile chaude.
  3. Faire revenir la ventrèche et l’oignon haché, ajouter les cèpes et le coulis de tomate, lier avec 2 cuillères de farine et mouiller avec 3 verres d’eau.
  4. Ajouter les olives, le sel et le poivre, laisser mijoter quelques minutes et ajouter les boulettes.
  5. Couvrir et laisser mijoter 1 heure à feu doux.